Réserver

Comme un saut dans la mer

Une ligne mince sépare le zénith de la piscine des couleurs du ciel et de la mer, jusqu’à se perdre dans les mille variations du bleu. Et sur cette limite, un Polichinelle blanc tend la main dans le spectacle naturel en indiquant le golfe de Naples.

Le Grand Hôtel Angiolieri est dans le pays des poètes et des navigateurs, du soleil et de la mer.

Cette « Campania Felix » (Campanie heureuse) est rappelée dans le fond de la splendide piscine par les vers d’une poésie de Salvatore di Giacomo. Les vers de « Era de Maggio » (C’était en mai) parlent d’un amour né dans l’air joyeux du printemps et de la promesse des deux bien-aimés de se rencontrer encore dans les mêmes lieux pour renouveler leur amour.

En savoir plus...